Spiritualité libre

En m’informant sur les logiciels libres et en réfléchissant à cet aspect des choses, j’ai trouvé qu’il y avait une analogie très intéressante avec la spiritualité.

Les logiciels libres sont partagés librement et parfois le code source est livré aussi pour qu’on puisse le retoucher et l’améliorer. Ces logiciels ne sont pas toujours de très bonne qualité, mais ceux qui sont le plus couramment utilisés peuvent vraiment surpasser en qualité un logiciel propriétaire. Ces derniers voient leur développement réservé à une équipe restreinte, soumise à des exigences financières. Ces exigences détournent la nature première du logiciel, qui est de servir d’outil qui soit utile à tous, pour finir par avoir pour seul objectif de gagner de l’argent vite et bien, quitte à bâcler le travail ou à ne le faire qu’à moitié.

La religion, c’est comme un logiciel propriétaire. Le code source des chrétiens, c’est la Bible par exemple. Interdition de la modifier, où d’en sortir ! Le « copyright » est très pesant.

La vraie spiritualité est « libre de droit ». Elle peut s’inspirer de diverses sources sans en devenir dépendante. J’ai même un ami qui ne cite jamais ses sources lorsqu’il écrit. Il part du principe qu’il transmet des valeurs universelles, qui n’appartiennent par conséquent à personne. Reprendre une idée à un autre, en la personnalisant avec ses propres mots, ne le gêne donc pas.

Les extraterrestres sont là comme des enseignants, mais de bons enseignants, qui nous apprennent à notre rythme à être autonome et à réfléchir par nous-mêmes. Mais il est souvent plus rassurant de s’en remettre à un groupe dit « officiel », qui se vante d’être professionnel sans en avoir réellement les compétences, alors que ceux qui n’ont pas de titres peuvent parfois être meilleurs qu’eux.

Et comme il arrive parfois que des logiciels libres soient détournés et rachetés par des entreprises pour en faire des logiciels propriétaires, de la même façon, lorsqu’un homme dit quelque chose de vrai et de libérateur, il y a toujours une personne malintentionnée, ou encore assez immature, pour en faire une religion, alors que ce n’était pas le but !

C’est assez paradoxal de se dire qu’une certaine spiritualité « de l’ombre » (qui n’a ni nom ni visage) apporte la lumière, alors que la spiritualité officielle n’apporte que l’ignorance et la peur, les deux plus grands fléaux de l’humanité.

Le contact avec les extraterrestre et la spiritualité sont intimement liés car on ne va pas discuter avec eux des résultats des matchs de foot. C’est un point essentiel. Il faut arrêter d’en avoir peur ou honte. Apporter des connaissances technologiques est très secondaire à leurs yeux, ce qui compte c’est l’évolution humaine. Il vaut mieux être un sage en pagne qu’un enfant qui s’amuse avec une bombe atomique.