Petite précision au sujet des indigos

Ce que j’écris ici peut sembler s’apparenter à ce qui se dit au sujet des enfants indigos. Je n’appartiens pourtant à aucun groupe New Age et suis totalement indépendant. Mon témoignage est le fruit de mon expérience directe et non la transmission d’un enseignement quelconque. De plus, je n’ai aucune estime pour tous ces enseignements, que je trouve factices, superficiels et purement théoriques.

Il y a beaucoup de personnes, considérées comme indigos, qui sont réellement des ETI. Mais toutes ne le sont pas et le phénomène a été exagéré et récupéré par des gens qui cherchent la gloire, et non à servir.

Parmi les indigos ont peut trouver des ETI, mais aussi des surdoués et des autistes. Or, on ne peut pas tout mélanger.

De plus, il y a une sorte de vénération face aux ETI vus comme des indigos, qui ne leur rend pas service et vient entraver leur travail sur Terre. Ce n’est pas en les admirant qu’on les aide, mais en s’inspirant d’eux. Or, si on considère qu’ils ont des pouvoirs presque magiques, comment leur ressembler ? On a ici le même phénomène qu’avec Jésus. On porte la personne sur un piédestal pour éviter d’avoir à progresser, en se disant « oui, mais il/elle vient d’ailleurs, c’est facile pour lui, moi je ne suis qu’un pauvre pécheur humain ».

Toutes les personnes qui parlent des indigos ne sont pas forcément dans le faux, certains appellent indigos ceux que j’appelle les ETI, par défaut, car indigo est devenu une appellation commune. Ce qui compte, c’est ce qui est dit à leur sujet. Et comme d’habitude, lorsqu’il y a du sensationnel, du fantastique et du spectaculaire, on est loin de la réalité.

Ce qui a l’air simple cache souvent quelque chose de compliqué, et ce qui a l’air compliqué est souvent très simple. Force est de constater qu’on regarde rarement au bon endroit, tant les manœuvres de diversions sont nombreuses. Nous sommes dans un univers fait de jeux de miroirs qui déforment la réalité et nous rendent confus. Il faut savoir avancer avec précaution.