Guerre d’information

Le conflit qui se déroule actuellement, à l’aube de l’ascension des humains à un mode de vie supérieur, est avant tout une guerre de l’information. Le mode de vie actuel des humains est fait pour éviter d’avoir le temps de penser. On fait croire aux gens que certaines choses sont essentielles alors qu’elles ne le sont pas. La désinformation sert à faire diversion parmi ceux qui veulent réfléchir pour comprendre le monde actuel. Lorsqu’il se passe quelque chose d’énorme, il faudrait toujours se demander ce qui pourrait bien se passer de vraiment important derrière tout ça (comme la loi travail suivie par l’euro de football). Le but est d’utiliser les faiblesses des gens pour les tenir éloignés des réalités de ce monde afin qu’ils continuent à faire ce que l’oligarchie attend d’eux.

Dans le domaine de l’ufologie, il y a beaucoup de contrefaçons dans toutes les informations qui circulent. Je dirais qu’il y a :

  • 90 % de choses fausses,

  • 8 % de choses vraies mais encore trop influencées par les fausses par manque de discernement, et

  • 2 % de choses qui sont pleinement vraies et fiables.

Il existe plusieurs milliers d’espèces extraterrestres à l’œuvre sur Terre. Chacune avec sa propre façon d’agir, tout en gardant la même orientation : le bien commun (et plus spécifiquement ici l’évolution de l’Humanité). Si le mot d’ordre essentiel et sur quoi tout le monde s’entend est « fais aux autres ce que tu aimerais qu’on fasse pour toi, et ne leur fais pas ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse » (qui est aussi la base de l’enseignement de Jésus), la diversité des espèces extraterrestres et donc de leurs cultures fait que les façons de faire peuvent varier. Par conséquent il est ridicule de se faire une image unique de la façon d’agir des extraterrestres sur Terre et de condamner comme faux tout ce qui sort de ce cadre. Par exemple, les Ranas sont très doux et très attachants, très réconfortants, alors que les Zétas sont d’une froideur qui peut paraître excessive. Pourtant le travail des uns et des autres en faveur des humains est d’un égal dévouement, dans les deux cas très poussés.

Toutes les informations qui circulent sur Terre sont forcément de nature humaine. Il n’y a pas, à ma connaissance, de message directement extraterrestre, car tout transite par un humain, à un moment où un autre. Or les humains sont comme des bébés dans le ventre de leur mère, ils n’ont même pas les moyens de comprendre par eux-mêmes ce qui se passe autour d’eux. Cet état est entretenu depuis fort longtemps par des gens malveillants qui veulent profiter du manque de maturité de la plupart des humains afin de servir leurs intérêts personnels et asseoir leur autorité. C’est pour cela que je privilégie le contact direct plutôt que la réflexion basée sur notre seule expérience de vie humaine. C’est la rencontre de l’autre qui nous le fait connaître, pas ce qu’on pense a priori sur lui, ni ce que les autres en disent.

À juste titre les humains veulent se faire une opinion sur la réalité de la vie extraterrestre. Mais ce ne sont pas eux qui peuvent définir ce qu’est la vie extraterrestre, ce sont les extraterrestres eux-mêmes et même avec des arguments qui peuvent paraître sages et logiques, la réalité est souvent très différente. Il y a autant de ressemblance entre ce qu’un humain peut dire des extraterrestres par ses seuls moyens intellectuels qu’entre le dessin que fait un enfant de 5 ans de ses parents et ce qu’ils sont réellement.

Heureusement, l’activité télépathique extraterrestre étant très intense, il peut ressortir, ici où là, quelques informations qui peuvent s’avérer exactes, au milieu de beaucoup d’autres qui seront fausses, issues principalement du milieu culturel de la personne qui en parle. Il y a du vrai et il y a du faux. Il faut avant tout du discernement pour faire le tri.

Quand je lis quelque chose se rapportant à la réalité extraterrestre, je me demande quelle est la motivation, l’objectif et le but atteint par cette information. David Icke par exemple, n’est pas forcément une mauvaise personne en soi, mais ses écrits inspirent trop souvent la peur et la confusion chez les gens, parce qu’il rassemble tout ce qui se dit sur les extraterrestres et qu’il met tout ça dans un livre sans faire la part des choses entre info et intox. Et ses sources ne sont pas les plus fiables, car pas les mieux intentionnées. Bien sûr, on trouvera des éléments intéressants et vrais chez Icke, mais franchement, qui arrive à faire la part des choses ? On pourrait se dire que c’est utile pour faire réfléchir les gens sur la question extraterrestre, mais depuis des années que cela dure, je ne crois pas en avoir vu le fruit en observant les personnes fidèles à la lecture de ses livres. Par contre, la peur bloque les capacités télépathiques et cela me semble être un effet pervers chez Icke. De plus, quand les gens comprennent une chose vraie, mais qu’en parallèle ils en assimilent aussi une fausse, ils avancent d’un pas et reculent de deux, et n’avancent donc pas vraiment. Ce qui compte, ce n’est pas le nombre d’informations reçues, mais la compréhension qu’on en a, qui ouvre à la compréhension globale, une compréhension qui fait sens et qui motive à l’engagement. Si on n’a pas conscience de la nature du conflit qui oppose altruistes et hiérarchistes (de quelque planète qu’ils soient, y compris humains), de l’harmonie de ce conflit, c’est-à-dire de l’équilibre qui s’opère naturellement pour toujours favoriser l’évolution positive, sans cela, on n’a pas les moyens de comprendre et discerner le vrai du faux dans toutes les informations qui circulent. On ne peut donc que se sentir confus, apeuré et seul face à un rouleau compresseur qui semble destiné à nous anéantir.

Il y a trois catégories de personnes qui sont impliquées dans la désinformation :

  • ceux qui agissent mal en le sachant

  • ceux qui agissent mal en étant manipulés

  • ceux qui essaient de bien faire mais n’ont pas les compétences pour cela

Organigramme de la désinformation :

Si les trois quarts des informations sur la vie extraterrestre qui font le buzz sur internet sont fausses, à qui cela profite-t-il ?

En haut de l’échelle, il y a le fomenteur, celui qui va coordonner l’action. En général, c’est l’oligarchie dirigeante (du moins ceux qui sont au courant de la réalité extraterrestre), que l’esprit « communiste » des extraterrestres dérange, pour des raisons stratégiques, car ils savent très bien que le travail des extraterrestres sur Terre vise à saper leur pouvoir de domination afin de libérer les individus pour permettre le développement de l’humanité. Une des stratégies des manipulateurs est d’isoler leurs victimes pour les rendre plus vulnérables. Les humains, coupés d’eux-mêmes, de leur nature profonde et de leur capacité à percevoir les choses invisibles, perdus dans un univers vide, pensent que les choses sont ainsi et qu’on ne peut rien y faire.

Cette oligarchie favorise les idées fausses sur la question afin d’induire les gens en erreur. Les erreurs seront insérées dans un message plus large contenant beaucoup de vérités, des vérités connues et acceptées par un large public (des vérités pas forcément vraies d’ailleurs, mais qui passent pour telle). Le travail est souvent fait par des agents de désinformation, pseudo anciens techniciens de la Zone 51, anciens membres de la CIA, etc. dont on ne pourra jamais vérifier ni les dires, ni les identités, puisque tout cela est Top Secret ! Le bon sens et l’honnêteté intellectuelle voudraient qu’on mette systématiquement de côté ce genre d’informations, mais c’est tout l’inverse qui se produit. Le prestige de la NASA et de la CIA fait encore son effet et il faut bien avouer que malheureusement la population intéressée par ce genre de sujets manque de rigueur et se laisse séduire facilement à cause de son penchant pour les choses extraordinaires, limite un peu magiques, car dans la suffocation de ce monde, un peu de rêve fait du bien. C’est du moins ce qu’on croit, car je trouve que la réalité dépasse la fiction et est tout à fait extraordinaire, tout en étant très simple et pas forcément très spectaculaire, et que s’ancrer ainsi dans des rêveries nous tient éloigné de la vraie grandeur de notre destin.

Ensuite, il y a le colporteur, celui qui transmet l’information sans aucun discernement, sans la vérifier, pensant que sa source, proche du gouvernement par exemple, est une source sûre. Leur manque d’esprit critique et leur volonté d’avoir de l’info croustillante à tout prix trahissent leur volonté de se mettre en avant, d’être reconnu par les autres, pour se sentir utiles même s’ils ne le sont pas. Ce sont en général des idiots utiles, que l’oligarchie est ravie d’avoir sous la main pour servir ses intérêts.

L’auditeur, qui va se laisser impressionner, et transmettre l’information à son tour, sans rien comprendre du plan d’ensemble pour pouvoir juger de l’information qu’il reçoit. Celui là cherche juste à être impressionné pour mettre un peu de piquant dans sa vie, mais c’est un auditeur oublieux. C’est l’effet Hollywood qui est recherché. Peu importe ce qui est vrai ou pas, ce qui compte c’est que ça éblouisse, pour avoir l’impression qu’on est dans la confidence et qu’on est donc différent de l’ensemble de la population ignorante. C’est la corruption d’en bas, qui est comme celle du milieu (le colporteur) ou celle d’en haut (le fomenteur), car bien souvent, ce qui est en haut est comme ce qui est en bas.


Comment reconnaître une contrefaçon ?

Tout ce qui fait le buzz sur internet est une contrefaçon dans 95 % des cas. La réalité, la vérité, ne fait jamais le buzz, parce que la nature même du buzz, c’est la réaction rapide, irréfléchie et inconsidérée face à quelque chose d’impressionnant. Or la vérité n’impressionne pas, elle touche, et elle reste souvent discrète, surtout dans un monde aussi confus que sur Terre. Il faut bien voir qu’on est ici comme des résistants en territoire occupé. La vérité ne se dit pas au grand jour (dans le sens de faire le buzz), mais sous le manteau (dans le sens du bouche à oreille). Si un vaisseau mère était vraiment passé dans le ciel de quelque grande ville que ce soit, on en aurait entendu parlé de façon beaucoup plus claire, certes pas aux journaux télévisés, mais les témoins auraient partagé cette information et on le saurait, de façon plus personnelle que par ces anonymes vidéos aux sources perdues, qui traînent partout sur le web avec des dizaines de milliers de « like » à leur actif.


Comment reconnaître un falsificateur :

Il dit des choses que tout le monde connaît déjà, il va dans le sens des idées les plus répandues, il ne s’engage jamais à contre courant, il ne dérange pas vraiment, il impressionne en parlant de choses qui semblent inaccessibles, ou en tout cas il ne fait aucun effort pour les rendre accessibles, il favorise la pensée magique chez les gens et désir impressionner, il reste assez superficiel, ou bien fait semblant d’être profond, mais avec des mots galvaudés, qui montrent qu’il n’y ajoute aucune touche personnelle et pour finir, son message tend à déresponsabiliser les gens, en leur faisant croire que c’est la faute des extraterrestres ou, à l’inverse, que des extraterrestres gentils vont venir tout faire pour les sauver, sans que les humains ne fassent rien d’autre que d’être écolo, végétarien… et non-fumeur.

Il n’y a pas de message bienveillant des extraterrestres qui ne serve à apprendre le discernement aux humains. Tous les messages/enseignements incitent à l’apprentissage du discernement et de la sagesse. Steven Greer par exemple semble croire qu’il n’y a pas d’extraterrestres malveillants. Or c’est impossible et tout aussi ridicule que de penser qu’ils sont tous mauvais. On peut être bien intentionné et mal éclairé, cela arrive souvent sur Terre. Le problème avec ça, c’est que si tout est fleur bleu et que tout le monde en dehors de la Terre est gentil, alors il n’y a plus de discernement possible. Où est l’équilibre dans l’idée que tous les extraterrestres de l’univers sont gentils et que seuls les humains sont capables d’être méchants ? Si tout ce qui vient des extraterrestres est bon, on s’ouvre à tout et n’importe quoi et on se met en danger.

Plutôt que de parler de bien et de mal, on peut dire qu’il y a ce qui favorise l’évolution, et il y a ce qui l’entrave. Dire que tout le monde là haut est gentil, c’est dire que tout est bon, donc on n’apprend plus à discerner, donc on atteint pas un niveau 4 d’évolution, car à ce niveau là, la maîtrise du discernement (c’est-à-dire avoir une vue perçante sur les choses), par la gestion des émotions est un point incontournable. En effet, jusqu’au niveau 3, comme celui des humains, il y a de la confusion. Ce n’est pas encore l’Éveil, qui fait voir les choses clairement, de leur origine à leur aboutissement. Au niveau 4 au contraire, il n’y a plus de confusion, les choses paraissent telles qu’elles sont et les êtres à ce niveau là sont bien avisés.

À ceux qui veulent qu’on les croit

Avant tout, il ne faut pas croire, il faut comprendre. C’est une chose essentielle. Les extraterrestres bienveillants travaillent avant tout à faire comprendre, ils ne demandent jamais à être cru sur parole. Soit ce qu’ils enseignent apporte la lumière à l’esprit humain, soit c’est un échec (ce qui arrive souvent, car il faut travailler longtemps avec une population pour la faire progresser, surtout si elle est prisonnière de longue date de l’influence de gens malveillants). Je tiens à insister sur le fait qu’aucun des nôtres ne demande jamais à être cru sur parole. La vérité se défend d’elle-même, nul besoin de forcer les choses.

Quelques considérations techniques pour faire le tri

Je ne vais pas donner ici mon avis sur chaque vidéo ou photo trouvée sur le net concernant les apparitions d’OVNI. Je ne donnerai que mon avis général sur ce sujet et les points essentiels à connaître, à mon avis, pour discerner le vrai du faux.

On ne peut jamais être sûr à 100% qu’une photo/vidéo soit authentique. On peut être certain que c’est un montage ou un trucage dans les cas où cela est trop évident pour être ignoré, mais avec tous les moyens techniques potentiellement disponibles aujourd’hui, il est impossible d’en certifier l’authenticité. Ce genre de vidéos, diffusées de façon massive sur internet et visant à impressionner le public, les impressions, ressentis, intuitions, ne pourront pas non plus, à mon avis et selon mon choix, être utilisés pour la validation.

Les photos

Il est très facile de prendre une photo avec un reflet dans une vitre, soit parce qu’on est mal intentionné, soit parce qu’on est franchement idiot (ce qui malheureusement semble être trop souvent le cas). Une lampe avec un abat-jour cylindrique par exemple, va se refléter à merveille et faire un effet « ovni » très réaliste. Une telle photo, envoyée à un ami pour plaisanter, va être partagée avec un autre ami, sans autre forme de commentaire ou d’explication, et le caractère viral des réseaux sociaux fera le reste.

Le fait est qu’une photo est avant tout statique. Par conséquent, aucun moyen de pouvoir évaluer une trajectoire (ce qui représente 80% de mon analyse critique), une altitude, un volume de l’objet, pour le comparer à quelque chose de connu. Les gros plans sont assez dommageables aussi, car en l’absence d’autres éléments de l’environnement, il est impossible d’observer l’objet (erreur récurrente chez presque tous les gens qui prennent ce genre de photos).

Les vidéos

Souvent plus impressionnantes que les photos, elles n’en demeurent pas moins fausses pour la plupart (pour ne pas dire toutes). Je passe rapidement les cas où malgré un grand nombres de commentaires positifs, la visibilité d’une vitre (de fenêtre, de portière de voiture ou de pare-brise par exemple) est tellement flagrante que je me demande comment on peut passer à côté, les mouvements de l’objet filmé suivant les mouvements de la caméra et les tremblements de son utilisateur.

J’accorde davantage de crédibilité à de vieux tableaux de peintres connus qui ont peint naïvement les choses étranges qu’ils voyaient dans le ciel, car à leur époque il n’y avait pas autant d’engouement pour le sujet.

À écarter :

  • les clignotements réguliers avec trajectoire plutôt régulière (typiques des avions et hélicoptères)

  • les vols stationnaires ou géostationnaire (appareils en orbite)

  • les vols qui restent lents avant de disparaître sans précipitation (pas forcément faux, mais je suis plutôt méfiant)

  • les phénomènes liés à la météo, nuages, orages, etc.

  • les trajectoires typiques des aéronefs se déplaçant dans l’air (avions, fusées, etc.). Les appareils extraterrestres ne se déplacent pas comme des appareils faits pour se déplacer dans l’atmosphère terrestres. Ils ne sont pas dépendants de la gravité, des masses d’air, ou de la pression atmosphérique. Toute vidéo montrant une telle trajectoire est donc très probablement fausse

À considérer sérieusement :

  • Les objets qui se déplacent en zigzaguant rapidement

  • qui se déplacent à des vitesses supérieures à celles des avions les plus rapides (le record mondial est 3500 km/h) MAIS qui n’ont pas de trajectoire orbitale et donc linéaire

  • le grand nombre de sources vidéos diversifiées pour une même observation

  • des témoignages en nombre important et concordants ou très proches

  • la réaction naturelle des gens : impressionnés, admiratifs, apeurés, agités, cherchant leur mots (les gens a-réactifs sont naturellement peu nombreux)

  • la durée de la vidéo : quand on est face à un tel phénomène, on en filme le plus possible, on ne s’arrête pas au bout de quelques secondes, à moins d’être à court de batterie. Les vidéos trafiquées demandent du temps et parfois des moyens financier, des compétences que tout le monde n’a pas, et la vidéo sera donc assez courte.

  • une explication officielle bancale, peu convaincante pour l’ensemble des témoins, souvent absurde et contraire à l’observation, peut aussi indiquer qu’on est face à quelque chose d’intéressant

Le cas des lumières de Phoenix est particulièrement intéressant pour considérer ce qu’est une véritable apparition de vaisseaux extraterrestres : filmé par plusieurs caméras à différents endroits, le standard téléphonique de la police saturé d’appels, un démenti de l’armée avec des explications grotesques qui ne peuvent pas convaincre les témoins, des témoignages de personnalités respectées de la ville, une pression politique importante, le sujet tourné en ridicule, puis réhabilité quelques années plus tard.

Les apparitions de vaisseaux extraterrestres réelles sont rares, et toujours volontaires (il ne s’agit pas d’incidents ou d’erreurs de la part des extraterrestres). En effet, à ce niveau de développement mental et technologique, on prévoit bien à l’avance une intervention sur Terre et on ne laisse rien au hasard. Je pense qu’elles ne constituent pas plus de 10% des phénomènes observés.

Le plus dommageable : l’ignorance

Le dernier problème, c’est l’ignorance effroyable des gens. Même si Venus est visible depuis que l’homme est sur Terre, son aspect imposant au couché du soleil en trompe plus d’un. Personne ne devrait signaler une apparition d’ovni fixe et lointain sans avoir au préalable vérifié la carte du ciel pour voir l’emplacement des planètes du système solaire. Un minimum de connaissance, à notre époque, n’est pas un objectif impossible à atteindre ! Les logiciels comme Celestia ou Stellarium sont disponibles gratuitement et faciles à utiliser.

Si vous êtes témoins d’une réelle apparition d’appareil extraterrestre, vérifiez d’abord avec cette vidéo très complète « méprises ovni / pan / ufo misidentifications » sur Youtube1  pour éliminer les causes connues, gardez du recul en adoptant une posture critique mais ouverte, et si vous êtes convaincu d’avoir vraiment eu affaire à quelque chose d’extraterrestre, gardez cela pour vous ou pour les personnes qui vous entourent qui sont sensibles et ouvertes à ce sujet, car ce n’est pas pour convaincre le monde entier qu’il vous a été donné de voir cela, mais pour votre propre évolution personnelle et éventuellement celle de vos proches s’ils sont prêts.

Si vous n’avez pas été témoin de telles apparitions, je vous conseille plutôt de chercher au fond de vous la réalité du contact extraterrestre plutôt que de vous satisfaire des médiocrités trouvées sur internet, car même les cas réels sont entachées par les manipulations d’un camp qui veut absolument rendre ridicule ces faits pour discréditer leur réalité, et par l’autre camp parmi les humains qui veut à tout prix les faire connaître, souvent de façon bien maladroite et pas toujours très honnête non plus. Pourquoi mettre le nez dans la boue pour trouver une pépite quand on a déjà un trésor en soi ?