En attente

Je ne suis pas venu ici pour m’amuser. Vivre au milieu des humains est mon travail, qui consiste en observations, analyses, études de solutions, en étant assez proche des humains, mais pas trop non plus. J’avoue que je suis fatigué de vivre comme un des leurs. On attend de moi quelque chose que je ne peux pas donner. On me demande de m’intéresser à des choses qui n’ont pas grand intérêt pour moi. Mon corps est humain, et donc une partie de ma pensée l’est aussi, mais le plus profond de mon être ne l’est pas. J’attends ici l’heure de notre intervention, car je sais que je ne suis pas venu seul et que l’heure approche où nous allons enfin révéler notre vraie nature et faire le plus gros de notre travail. En attendant j’ai trop souvent l’impression de faire semblant de vivre comme tout le monde.

Mon appartement ne semble pas être le lieu où je vis, c’est juste une « planque », que j’entretiens au minimum pour qu’il reste fonctionnelle et vivable. Je vois bien la différence avec les humains. Eux ils s’occupent de leur vie, de façon pratique. Ils améliorent leur quotidien en ce qui concerne l’habitat, l’habillement, la nourriture. Moi, tout cela ne m’affecte pas. Meubles bancals, t-shirt troués, outils rafistolés, tout me va bien. Cela fait cinq ans que je suis dans cet appartement et je ne l’ai même pas encore vraiment investi. Certains cartons du précédent déménagement n’ont même pas été défaits, mais juste rangés tel quel à la cave.

J’ai bien conscience de n’être que de passage. Je ne fais que le strict nécessaire, me contentant de peu, attendant la suite. Je ne me met pas à l’aise parce que bientôt plus personne ne connaîtra le confort. Les événements à venir seront difficiles et il vaut mieux être habitué à une vie pénible plutôt que de chercher à améliorer son quotidien, c’est une certitude qui a marquée ma vie depuis l’enfance. Un bon entraînement est nécessaire pour passer le mieux possible les « douleurs de l’enfantement » qui arrivent.

Vivons simplement, comme cela se faisait avant, en connaissait la vraie valeur des choses !