Accueil

Bienvenue

Ce que j’écris sur mon site web peut sembler s’apparenter à ce qui se dit au sujet des enfants indigos.
Je n’appartiens pourtant à aucun groupe New Age et suis totalement indépendant. Mon témoignage est le fruit de mon expérience directe et non la transmission d’un enseignement quelconque.
J’écris ici la quasi totalité des informations que je reçois de mon contact extraterrestre. Il pourra y avoir quelques incohérences, quelques « trous », que je tente de combler au fur et à mesure. Mais je ne maîtrise pas le débit des informations que je reçois et même si les extraterrestres ne sont pas avares en informations, encore faut-il être dans les bonnes conditions pour les recevoir.
Ceci n’est pas un récit de science fiction. J’y consigne ce que je sais être vrai, sans rien ajouter en vue d’embellir mes écrits.

Tout ce que j’écris ici n’est pas forcément fiable à 100 %, il faut être honnête. Le fait d’être humain limite beaucoup mes capacités à concevoir tout ce qui m’est présenté. Comme dirait l’apôtre Paul, « aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face ; aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu. »1

Ainsi, j’ai fait le plus gros du tri, j’ai été aussi loin que j’ai pu, mais tout n’est pas forcément conforme à la réalité et ce qui compte, c’est que les gens ne lisent pas ce livre comme d’autres lisent la Bible, il faut garder un certain recule et voir ce que mes mots peuvent apporter en ouverture d’esprit, en réflexion, en inspiration et ensuite en compréhension, en appréhension de l’univers. Les médecins de l’Antiquité faisaient au mieux, mais à l’heure où on peut greffer des mains et bientôt des têtes, leurs écrits semblent remplis de choses erronées. Pourtant, à leur époque, leurs écrits étaient considérés comme étant de très haut niveau. Les écrits des humains d’aujourd’hui au sujet de la vie extraterrestre feront aussi beaucoup rire les humains de demain, qui les trouveront sans doute puérils, et les ETI étant incarnés en humains, ce qu’ils écrivent ne fait pas exception, même si le risque d’erreur est minoré.

La lecture du livre de John E. Mack, « Enlevés par les extraterrestres » m’a permis de découvrir après la rédaction de ces pages d’autres profils d’ETI qui étaient aussi abductés, ayant des points de vue parfois très différents des miens. J’ai essayé de faire la part des choses, pour ne pas généraliser mon cas, en cherchant à définir les principes communs essentiels qui définissent les ETI, en laissant de côté ce qui est spécifique à une espèce ou à un groupe spécifique qui travaille sur Terre. Mais mon travail de tri n’est certainement pas exempt de défauts. Malheureusement, la littérature dans ce domaine particulier est tellement peu fournie qu’il est difficile d’y voir clair.

11 Corinthiens 13/12


GLOSSAIRE :

ETI : Extra-Terrestres insérés (dans la population humaine). Avec un corps humain mais un esprit extraterrestre.

Tali : surnom donné à mon amie et contact extraterrestre.

Chéloniens et Ranas : deux espèces extraterrestres.

Niveaux (3, 4, etc.) : niveau d’évolution d’une espèce.

La « Source » : Dieu, le Créateur, l’Intelligence à l’origine de l’univers créé, quelle que soit nos traditions où le nom qu’on lui donne.

 

LES ORIENTATIONS :

Communautaristes :
Ensemble des êtres qui pensent au bien commun, altruistes, autrement appelés en anglais « Service To Others ».

Hiérarchistes :
On pourrait aussi les appeler impérialistes. Ensemble des êtres tournés vers l’ordre à travers l’imposition d’une structure sociale pyramidale, écrasante pour l’individu. Autrement appelés « Service To Self ».

Bien sûr, l’univers n’étant pas manichéen, il ne s’agit que de deux pôles d’orientation, chaque individu étant plus nuancé dans ses choix de vie, tendant soit vers le côté altruiste, soit vers le côté égoïste.